This platform is an initiative of five Congolese civil society organisations: the Congolese Association for Access to Justice (ACAJ), Action for Transparent and Peaceful Elections (AETA), Filimbi, Congolais Débout, and Fight for Change (Lucha).

To contact us:
+243 974 23 33 90
info@electionsrdcongo.com

Blog

DÉCLARATION COMMUNE DES FORCES VIVES DE LA NATION POUR LA VÉRITÉ DES URNES

Nous, forces vives de la Nation congolaise, face à l’urgence et répondant aux cris de détresse de notre peuple, faisons la déclaration suivante :

1. Nous réitérons nos félicitations à notre peuple qui, dans la discipline, la détermination et l’enthousiasme s’est engagé à se réapproprier son destin pour un Congo plus beau qu’avant, et s’est massivement rendu aux urnes le 30 décembre 2018 pour choisir le Changement ;

2. Nous avons pris connaissance des résultats provisoires proclamés par la CENI, donnant M. Félix TSHISEKEDI vainqueur des élections présidentielles du 30 décembre 2018. Par ailleurs, nous sommes particulièrement préoccupés par des informations persistantes, provenant de différentes sources, qui laisseraient penser que lesdits résultats relèveraient de négociations obscures avec le pouvoir répressif et corrompu de monsieur Kabila contre les intérêts du peuple congolais et ceux de notre pays ;

3. Nous avons été particulièrement surpris d’assister à la publication des résultats provisoires des élections législatives nationales et provinciales en totale violation de la loi électorale et en dehors du calendrier publié par la CENI. La compilation des procès-verbaux n’ayant pas encore débuté dans la plupart des Centres de Liaison et de Compilation des Résultats (CLCR) disséminés à travers le pays, nous demandons au Président de la CENI, Monsieur Corneille Nangaa, de nous indiquer sur la base de quels éléments la CENI a-t-elle publié lesdits résultats ? Cette grave entorse confirme la rumeur selon laquelle les élus provisoirement déclarés auraient été soigneusement nommés par le régime de Monsieur Kabila ;

4. Ayant appris le rejet des résultats provisoires de l’élection présidentielle de la CENI par la CENCO ainsi que certains candidats à l’élection présidentielle, et une contestation généralisée des résultats des élections législatives nationales et provinciales, nous invitons la CENI à faire oeuvre de transparence afin d’assurer la crédibilité des résultats qui constitue un pilier important de la démocratie et surtout de la légitimité de nos institutions et de leurs animateurs. À la lumière de nombreux défis auquel la RDC fait face, le pays ne peut se permettre de se replonger dans une crise de légitimité au sortir de ces élections. Nous invitons ainsi la CENI à publier de toute urgence les procès-verbaux de l’ensemble des bureaux de vote, conformément à la loi électorale, afin de dissiper tout doute et assurer ainsi la fiabilité des résultats des élections présidentielles, législatives nationales et provinciales ;

5. Nous demandons à la CENCO, dont la Mission d’Observation Electorale a mobilisé plus de 40 000 observateurs indépendants, de partager les données relatives à la compilation des procès-verbaux produits par ladite mission avec les différents acteurs de la société civile, comme cela a été fait avec les États et institutions internationales, afin de les confronter avec celles de la CENI. Cela permettra également de mettre définitivement un terme à la campagne de dénigrement de la CENCO. Il en va de la crédibilité de l’institution ;

6. Nous demandons à la Cour constitutionnel de se montrer pour une fois indépendante dans la gestion des différents recours électoraux, et d’exiger la publication de l’ensemble des procès-verbaux et le recomptage des votes de l’élection présidentielle ;

7. Nous rappelons à l’opinion publique notre rejet de toute tentative de voler au peuple son choix librement exprimé au bout de trois ans de lutte acharnée. Pour l’honneur de nos martyrs, Luc Nkulula, Thérèse Kapangala, Rossy Mukendi, Hussein N. et bien d’autres qui ont perdu leur vie pour la démocratie, nous ne ménagerons aucun effort pour faire respecter les vrais résultats des urnes ;

8. Le refus par la CENI de procéder aux vérifications requises ne feront qu’alimenter les doutes ; ce qui pourra justifier le rejet des résultats définitifs sur base de la probabilité que lesdits résultats seraient contraires à la vérité des urnes. Ce qui serait considéré ni plus ni moins comme une confiscation du pouvoir du peuple ;

9. Nous remercions encore la SADC, la CIRGL, l’Union Africaine, les États-Unis, l’Union Européenne, le Conseil de Sécurité et l’ensemble de la Communauté Internationale pour leur engagement au côté du peuple congolais. Nous les appelons à soutenir le présent appel en maintenant la pression pour que la vérité des urnes soit respectée ;

10. Nous lançons un appel au peuple congolais de ne pas tomber dans la stratégie de la division mise en place par les forces du mal, mais également à rejeter, avec la dernière énergie, tout acte violent et/ou à caractère géo-ethnique. Nous appelons nos compatriotes à rester vigilant et à se tenir prêt à descendre massivement dans la rue si la Cour constitutionnelle, sous l’influence du régime de Monsieur Kabila, s’avisait à valider les résultats non-conformes à la vérité des urnes ;

11. De la même manière, nous lançons un nouvel appel auprès des forces de défense et de sécurité de se tenir aux côtés du peuple, de s’abstenir de verser le sang des citoyens sur des ordres d’un pouvoir finissant et de se comporter en forces républicaines et protectrices du citoyen congolais. La victoire du peuple c’est aussi la leur.

Que Dieu bénisse le Congo, la solidarité africaine et internationale !

Fait à Kinshasa le 15 janvier 2019

POUR LES SIGNATAIRES :

1. ASADHO
2. LUCHA
3. FILIMBI
4. Nouvelle Dynamique de la Société Civile en RDC « NDCI » / Tournons la Page
5. DYNAMIK CONGO & Alliés
6. RESEAU 64
7. Paix et Solidarité
8. Conseil National de Transition Citoyenne
9. Prof. Jean Claude MASWANA
10. Jean Jacques LUMUMBA
11. Hofée SEMOPA
12. Paul Nsapu (LE/ Droits de l’Homme)

Share Button
No Comments
Post a comment