Cette plateforme est une initiative de cinq organisations de la société civile congolaise : l’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ), Agir pour des élections transparentes et apaisées (AETA), Filimbi, Les Congolais débout, et la Lutte pour le changement (Lucha).
Pour nous contacter :
+243 971 422 656
info@electionsrdcongo.com

Blog

RD Congo : Félix Tshisekedi, un héritier de l’opposition aux portes de la présidence

Fils du défunt opposant Étienne Tshisekedi, celui que la Commission électorale congolaise a donné vainqueur de la présidentielle s’est forgé à l’ombre de son père. Portrait d’un héritier politique dont l’élection, déjà contestée, doit être validée.

« Je n’ai absolument pas l’intention ni l’ambition de me mesurer à ce qu’il a été, mais mon rêve c’est de continuer son œuvre ». Alors qu’il n’était encore que candidat à la présidence de la République démocratique du Congo (RD Congo), Félix Tshisekedi savait déjà tout ce qu’il devait à son défunt père, Étienne : un nom aussi prestigieux que lourd à porter pour quiconque veut incarner l’opposition congolaise.

Si la Cour constitutionnelle venait à confirmer d’ici le 15 janvier les résultats annoncés, dans la nuit du mercredi 9 au jeudi 10 janvier, par la Commission électorale congolaise (Céni), Tshisekedi fils aura finalement réussi ce que Tshisekedi père ne sera parvenu à accomplir : accéder au pouvoir dans le cadre de la première alternance démocratique de l’histoire du pays. Plus pompeusement : être le premier homme politique congolais à passer de l’opposition à la présidence avec la légitimité des urnes.

Cliquez ici pour continuer

Share Button
Aucun commentaire
Poster votre commentaire