Cette plateforme est une initiative de cinq organisations de la société civile congolaise : l’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ), Agir pour des élections transparentes et apaisées (AETA), Filimbi, Les Congolais débout, et la Lutte pour le changement (Lucha).
Pour nous contacter :
+243 971 422 656
info@electionsrdcongo.com

Blog

Processus électoral : les États-Unis tirent la sonnette d’alarme sur des élections sans aucune crédibilité

Dans une interview accordée à Jeune-Afrique, le nouveau monsieur Afrique de l’administration américaine fait le tour d’horizon de la situation du continent à l’occasion de sa première visite.

L’ambassadeur Tibor Nagy insiste sur l’importance de la démocratie et de la stabilité sur le continent en insistant sur la place et le rôle des Institutions fortes.

Parlant spécifiquement de la RDC, il déclare ceci : « Je me contente d’espérer que nous puissions avoir l’élection la plus juste possible à cette date. Toutefois, d’importants problèmes subsistent pour pouvoir faire avancer le processus. Le régime a, par exemple, empêché la tenue d’un meeting de l’opposition à Lubumbashi il y a quelques jours. Est-ce que cela signifie qu’il veut restreindre davantage un espace politique déjà très étroit ? Attendons pour en juger… Mais aujourd’hui, il nous faut bien reconnaître que nous ne disposons d’aucune garantie quant au bon déroulement de ces élections ».

En langage non diplomatique et selon nos sources, les américains continuent à refuser l’utilisation de la machine à voter et à dénoncer un climat grandissant de répression et de restriction des libertés dans le pays. Ce qui est contraire à l’organisation des élections libres et démocratiques. C’est aussi pour cela que le président Trump a renouvelé dernièrement les sanctions en cours contre les dirigeants congolais. Mesure à laquelle, l’Union Européenne va bientôt emboîter le pas, y compris en renouvelant les sanctions contre Ramazani Shadary, le dauphin du président Kabila.

En plus avec le énième glissement qui s’annonce, il serait intéressant d’observer non seulement la position des américains mais aussi celle des européens en général et des belges et français en particulier. Surtout dans un contexte où le peuple congolais commence à se rendre compte que les britanniques semblent avoir choisi le camp du pouvoir contre le peuple, notamment en soutenant une machine à voter que tout le monde rejette.

Nos organisations continuent à dénoncer toute parodie d’élections et à exiger l’organisation des élections libres, transparentes, crédibles et inclusives à la date du 23 décembre.

(https://www.jeuneafrique.com/657536/politique/tibor-nagy-le-nouveau-monsieur-afrique-americain-entame-sa-premiere-tournee-sur-le-continent/)

Share Button
Aucun commentaire
Poster votre commentaire